Qu’est-ce qu’un implant zygomatique ?

Les implants zygomatiques s’intègrent plus haut sur les os faciaux des personnes qui ont perdu de la masse osseuse autour de la bouche. Ils sont donc plus longs que des implants conventionnels. Ils démarrent sur l’os maxillaire résiduel, et sont ancrés dans l’os zygomatique (celui des pommettes). L’une des caractéristiques distinctives de l’os zygomatique est que, contrairement à l’os de la mâchoire, il ne s’atrophie pas en cas de perte de dents : il ne s’affaiblit pas et ne disparaît pas. Les implants zygomatiques sont utilisés pour fixer les dents dans les os maxillaires atrophiés, et aident à éviter les complications qui découlent de l’utilisation de greffes osseuses dans le sinus maxillaire, le nez ou la crête alvéolaire. Les implants zygomatiques sont donc l’option de choix pour traiter la perte de dents chez les patients qui ne peuvent pas bénéficier d’implants traditionnels en raison d’une carence de l’os maxillaire (os de la mâchoire).